Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La DBS, voulue par David Brown comme remplaçante de la vieillissante mais toujours désirable DB6, elle même dernière représentante de la prestigieuse ligné qui a démarré avec la DB4, devait accueillir le nouveau V8 tout alliage dessiné par Tadek Marek.

Malheureusement, le V8 allait démontrer son manque de fiabilité sur la version compétition qui équipait les Lola-Aston Martin en cassant rapidement aux 24 heures du Mans 1967.

 

La DBS a donc débuté sa carrière fin 1967 avec uniquement le 6 cylindres identique à celui de la DB6, lui aussi dessiné par Tadek Marek, disponible en version standard de 282 chevaux équipé de 3 carburateur SU mais aussi en option, sans surcoût, en version Vantage équipé de 3 carburateurs Weber et délivrant 325 chevaux.

La version V8 a finalement commencé sa carrière fin 1969 avec un moteur totalement fiabilisé alors que la version 6 cylindres restait au catalogue.

 

Fin 1971, les activités historiques du groupe industriel de David Brown n'engrangeaient plus les bénéfices; David Brown fut donc contraint de se séparer d'Aston Martin qui, même si les succès en compétition avaient été nombreux, les résultats financiers n'étaient sans doute jamais sortis du rouge restant alimentés par les autres activités du groupe.

Avant cette séparation, plusieurs évolutions de la DBS avaient été étudiées sous l'ère David Brown dont une notable évolution de la face avant.

Le groupe Company Development qui racheta Aston Martin début 1972 décida donc d'appliquer certaines des évolutions esthétiques et pratiques de la DBS.

 

Les deux nouveaux modèles, en perdant les initiales DB (pour David Brown) ont pris les appellations respectives d'Aston Martin V8 (ou AM V8) pour le modèle équipé du moteur V8 et Aston Martin Vantage (ou AM Vantage) pour le modèle équipé du six cylindres (uniquement disponible en version Vantage même si 2 des derniers modèles produits sont en version standard équipés des carburateurs SU). C'est la première fois que le terme Vantage devient le nom d'un modèle (mais pas la dernière). Jusqu'alors et depuis la DB2, ce terme désignait la déclinaison plus puissante d'un modèle existant.

 

La nouvelle face avant

Parmi les évolutions, on peut noter la face avant et la calandre qui englobait les 4 phares sur la DBS revient à un style plus proche des modèles DB précédents sur l'AM Vantage et V8 avec deux phares et une calandre séparée.

Coté performance, les caractéristiques techniques mécaniques restant inchangée, seule la vitesse de pointe pourrait avoir évolué (aucun essai n'a été réalisé à l'époque pour le confirmer) du fait d'un meilleur traitement aérodynamique de la face avant.

Aston Martin réalisait déjà des études aérodynamiques pour le dessin de ses modèles.

 

Ci-dessous la calandre englobant les 4 phares de la DBS :

DBS Avant [640x480]

DBS

à comparer à l'AM Vantage :

765252

IMG 2976 [640x480]

 

L'arrière

Le coffre est lui aussi modifié. La roue de secours était rangée en position verticale derrière le réservoir à carburant sur la DBS, elle est rangée à plat dans le fond du coffre de l'AM Vantage. Pour ce faire, le réservoir a été modifié mais surtout le fond du coffre pour accueillir la roue de secours. Le coffre est ainsi moins profond pour charger les bagages mais gagne en volume avec la disparition de la roue de secours et sur l'aspect pratique. Esthétiquement on remarquera l'agrandissement de la jupe arrière qui supporte la plaque minéralogique et au travers de laquelle pointent les sorties d'échappement afin de masquer le logement de la roue de secours.

 

L'arrière de la DBS :

bigh 

et celui de l'AM Vantage :

IMG 3353 [640x480]

Ici une version de la jupe peinte à la couleur de la carrosserie (non d'origine) sur une AM Vantage qui nuit à l'esthétique de l'auto en soulignant cet appendice, mais permet de bien voir la forme.

ZV88353 3

 

L'intérieur

Parmi les aménagement intérieurs qui ont évolué, hormis les nombreux isolants acoustiques et thermiques qui ont été modifiés ou ajoutés sur l'AM Vantage et qui ont fait évolué le confort acoustique et thermique de l'habitacle, on notera le passage de la clef de contact depuis la console centrale sur la DBS vers la colonne de direction à droite du volant sur l'AM Vantage ce qui a permis d'avoir un antivol de direction de série 'en option sur la DBS).

 

Les interrupteurs de commande de lève-vitres électriques de part et d'autre de la montre au sommet de la console centrale sont chromés sur la DBS et noirs sur l'AM Vantage.

 

Ici le volant à jante bois des premières DBS et la clef de contact au bas de la console centrale :

bign

Et là le volant à jante gainée de cuir et la clef de contact en dessous à droite sur l'AM Vantage :

 

bigh

 

Le chauffage

Les commandes de chauffage ont elles aussi été transférées de la console centrale vers le dessous du tableau de bord à droite du volant, cette évolution a cependant été réalisée au cours de la production de la DBS (je ne suis pas sûr que l'on ait gagné en ergonomie...).

 

Ci-dessous la molette de commande de ventilation des premières DBS (les modèles équipés en option de la climatisation avaient une deuxième molette) ainsi que la manette de réglage du chauffage au dessus de l'autoradio. On notera les buses de dégivrage ronde, caractéristiques des 1ères séries, de par et d'autre du haut parleur sur la coiffe de planche de bord (le volant n'est pas d'origine sur cet exemplaire) :

buses rondes

chauffage 1ere dbs

Et ici la double molette de commande de la ventilation des modèles suivants (la manette au dessus de l'autoradio est devenue la commande de starter) :

chauffage fin dbs

ainsi que les manettes de chauffage en bas à droite du volant :

bigb

Enfin ici les commandes de chauffage de l'Aston Martin Vantage avec les 2 molettes de réglage de l'aération sur la console centrale et les manettes de chauffage sous le volant à droite. On voit bien également les deux interrupteurs noirs de lève-vitres de chaque coté de la montre :

Galerie 2486 [640x480]

Ci-dessous la DBS V8 équipée de la climatisation avec son boitier de commande de chauffage et de climatisation spécifique (les modèles V8 étaient équipés de la climatisation en série) qui perdurera sur les Aston Martin V8 jusqu'en 1986. On notera également le volet d'aération sous le volant (le volant à jante bois est ici totalement anachronique). Les 2 interrupteurs de lève-vitres sont eux chromés comme sur toute la série des DBS.

Cette DBS V8 était également équipée en option de l'antivol de direction avec la clef sur la colonne de direction et un petit cache noir à l'emplacement standard du contact en bas de la console centrale.

On remarquera les nouvelles buses de dégivrage, allongées et non plus rondes, disposées le long de la base du pare-brise :

chauffage V8

 

Autres évolutions    

D'autres évolution qui étaient apparues progressivement au cours de l'évolution de la DBS sont restées appliquées sur l'AM Vantage mais ne sont donc pas apparues spécifiquement à partir de ce modèle.

On notera les évacuations d'air de l'habitacle qui sont passées des montants de custode sur les premières DBS en dessous de la lunette arrière à partir de fin 1969 (à la même période que l'apparition de la version V8 de la DBS).

Ci dessous un gros plan des extraction d'air sur les montant de custode :

bigh (1)

Et là la nouvelle grille sous la lunette arrière :

grille amv

La jupe avant, très petite sur les premières DBS a été agrandie à l'apparition de la version V8 afin de limiter la portance du nez à haute vitesse et de loger les radiateurs d'huile. Cette jupe est restée ensuite à l'apparition de la nouvelle face avant à 2 phares.

On voit bien ci-dessous la quasi absence de jupe avant des premières DBS :

Aston DBS 

A comparer à la jupe proéminente des DBS V8 :

biga

Et celle de l'AM Vantage :

IMG 1341 masque

 

Retour à la présentation de l'AM Vantage 

 

 


Partager cette page

Repost 0
Published by